À Okayama, jardin & washi

20130610-175713.jpg

Pour mettre une touche de Japon sur ce blog, je vais vous montrer les quelques photos de mon petit séjour de 2 nuits à Okayama. Pendant ces 2 jours, j’ai visité pour la 2nde fois le Kōrakuen, l’un des 3 plus beaux jardins du Japon. Apparemment, le Kōrakuen d’aujourd’hui n’est pas très ancien (achevé il y a la fin du 19e), puis a beaucoup souffert de la WW2 mais a été restoré selon les plans originaux de la période Edo (17e).

20130610-175347.jpg

J’avoue ne pas être grande fan de ce type de jardin, parce que tout est propre, tiré au cordeau et coupé à la feuille près (oui, c’est le principe d’un jardin japonais ma grande!). Et puis le Kōrakuen est tellement grand sous un ciel très vaste qu’on se sent vite écrasé par les dimensions…Mais j’ai mis un peu de côté mon 1er ressentis pour retenter l’expérience!

20130610-175505.jpg

Et j’ai bien fait car au final, j’ai mieux apprécié les espaces et j’ai réussi à lever les yeux de mes pieds pour regarder au loin. Lors de la ballade, j’ai trouvé de nouveaux points de vue, des tableaux qui changent d’un angle à l’autre du jardin. C’était d’ailleurs assez impressionnant comme expérience.

20130610-175530.jpg

J’ai poussé jusque dans les recoins du jardin malgré le manque de temps pour découvrir la maisons de thé perdue dans les feuillages. Le petit point négatif de cette promenade a été le manque de couleur. Tout n’était pas encore bien vert par manque de pluie et la plupart des fleurs avaient fané ou n’étaient pas écloses. Mauvais timing!

20130610-175819.jpg

Après la visite du jardin, et parce que je n’avais pas oublié de faire le listing de papeteries (^_^), je me suis rendue à l’unique apparemment magasin de washi de la ville: Wagamiya Umeda. J’y ai vu du très beau papier (bien entendu) et j’ai aussi trouvé ce que je cherchais depuis des mois: un cadre et du neri pour faire son propre papier ainsi que…de la poudre de konnyaku!!! Je vais pouvoir enfin coudre mes papiers! ^_^

washi mold, konnyaku powder

J’y ai aussi rencontré M. Umeda Tsuyoshi le propriétaire et sa femme. Umeda san fait de la teinture de washi au jus de kaki (kakishibu) et aizome (teinture bleue) et fait du sumi-e, de la calligraphie/peinture à encre. J’ai vraiment, vraiment eu un coup de coeur pour ce qu’il fait en sumi-e. Cela respire la douceur et le calme. Faute de moyen, je n’ai pas pu acheter un des ses kakejiku. Alors j’ai acheté un simple set de table, que j’ai accroché comme un tableau dans mon atelier…

IMG_6889

Je dois retourner tous les mois à Okayama. J’irai sûrement plus souvent à la boutique qu’au jardin. Et bien que je le trouve moins splendide que le Kenrokuen de Kanazawa, c’est peut-être une chance de voir l’évolution du Kōrakuen. Alors j’y retournerais pour le plein été?

 

Une réflexion sur “ À Okayama, jardin & washi ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *