Atelier Asobi kami au Rakushikan (Kyoto)

Asobikami rakushikan

Tous les 1er samedi du mois, la papeterie Rakushikan à Kyoto propose un atelier créatif de papier japonais. Et ce samedi en passant à la boutique, malgré une pluie battante et l’heure bien avancée dans l’après-midi, j’ai demandé s’il était encore possible de participer à celui en cours.

Pour cet atelier, la réalistion proposée était un petit tableau de branche de cerisier japonais car c’est de saison, vous l’aurez compris ;) Je me suis donc précipotée au 4e étage de la boutique pour entrer dans une grande salle où étaient présentes des femmes très concentrées sur leur ouvrage, bien que très bavardes aussi ^_^

L’atelier était dirigié par M.Ishibashi Yuukou (que l’on appelle le Sensei, maître) qui a aussi son propore atelier de washi à Kyoto, d’après ce que j’ai compris. M.Ishibahi était très sympathique et m’a guidé dans toutes les étapes de la réalisation de mon tableau.

ishibashi sensei asobikqmi rakushikan

Je dois vous avouer que j’étais très étonnant que cela soit un homme qui dirige un atelier de réalisation d’une scène aussi « girly » qu’une branche de sakura tout rose ^_^ Mais je me suis dis que le papier japonais avait bien des pouvoirs, dont celui de réveiller une créativité et une sensibilité en chacun de nous, même là où on ne l’attend pas.

Et à mesurer que M.Ishibashi me disait: « Maintenant, il faut découper telle forme et coller à tel endroit », la branche de sakura fleurissait sous mes yeux. C’était très joli et poétique. Et avec tous ces papier légers que l’on manipulait, on aurait pu croire que tout un tas de pétale allait s’envoler de la table de travail.

Et puis, j’ai eu fini mon travail et M.Ishibashi m’a indiqué comment placer la branche, les tiges, les fleurs, les pétales sur le tableau. Cela me semblait équilibré, moi qui ne serait sûrement pas doué en ikebana (arragement floral à la japonaise)…J’étais ravie du résultat :) De quoi prolonger la floraison des sakura dans ma maison.

asobikqmi rakushikan sakura sakura washi asobikami sakura asobikami washi

Une réflexion sur “ Atelier Asobi kami au Rakushikan (Kyoto) ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *