Archives pour la catégorie Créations

Photophores pour soirée d’été

N’oubliez pas le concours photo des 3 ans de Chiyogami touch
=> Participez en postant votre petit projet en papier japonais ici (clic sur le lien).

photophore_2

La transparence des certains papiers inspirent beaucoup pour la confection de luminaires. Et ce papier végétal, qui faisait partie de la KamiBako de Juin, m’a de suite inspirée l’idée de photophores pour le jardin. Et la lumière diffusée par des bougies chauffe-plat rend très bien. Pour illuminer nos soirées d’été en terasse qui arrivent, c’est parfait!

Pour faire ces photophores, j’ai d’abord confectionner les cercles, qui font fait de bande de corde en papier que j’ai trouvé dans les boutiques à 100yens. (Il faudra absolument que je vous parle des rayons DIY des 100yens shop japonais!!). Puis j’ai inséré le papier à l’intérieur des cercles. De cette façon, je n’ai pas eu les plis de mon 1er essai, pour lequel j’avais collé les bandes sur le papier puis fermé le cercle (le papier n’est plus tendu).

Je pense que vu la faible lueur des bougies chauffe-plat, un papier épais ne laissera pas passer la lunière. Donc, à vous de jouer avec les papiers que vous avez. Mais bien entendu, c’est avec du papier japonais que vous pouvez ce côté rustique qui va si bien dans un jardin ;)

La copie, moi et mes idées.

« La seule façon d’être suivi, c’est de courir plus vite que les autres! »

(je sais pas de qui c’est, mais c’est drôlement intelligent!)

Aujourd’hui, je vais parler d’un problème qui fâche: la copie de « créations ». Sans faire de grandes phrases (j’espère) ni utiliser des grands mots (qui font peur trop tard). En fait, je voulais en parler car récemment, 2 faits m’ont montré combien on était hors de la plaque lorsque l’on pensait détenir une idée créatice à soi, que par soi et que « non, t’as pas le droit de copier ».

Grâce à Internet, les réseaux sociaux, l’apparition de tout un tas de plateformes de vente en ligne, le boom des blogs, les 35 heures et le statut d’auto-entrepreneur, les loisirs-créatifs se sont transformés en un véritable business model où on y va tous de notre petite création. Ca veut dire des centaines d’idées qui fusent tous les jours sur la toile car le net est notre première vitrine pour exposer notre travail.

Et le phénomène est amplifié par les réseaux sociaux qui permettent de partager tout cela entre nous, avec les autres, avec LE RESTE DU MONDE. Ca veut dire potentiellement, des centaines, des milliers de vues pour une image de votre dernier post de blog sur votre bracelet médaillon peau de banane vitrifiée et perles de rocaille recyclée de bouteilles de coca (ceci est un exemple…). Où est la copie dans tout ça? J’y viens. Continuer la lecture

Lanternes de bois et de washi

lanterne washi 1

En ces 2 derniers mois, j’ai extrêmement peu de temps à consacrer à quelques projets qui font ‘pop’ dans ma tête et mes doigts…Alors lorsqu’il n’arrive d’avoir 2 ou 3 heures de répit devant moi, je me mets aussitôt à mettre en oeuvre des petites idées créations qui chatouillent fortement mes phalanges. Comme ces 2 petites lanternes. Continuer la lecture

Kamigurumi – Petites formes en papier japonais

kamigurumi_1

Peut-être connaissez-vous les amigurumi, ces petits personnages en maille de crochet (ami) et rembourrés (gurumi)? Une véritable passion au Japon! Et bien, pour ceux qui n’ont pas envie d’apprendre le crochet ou qui n’ont pas la patience de crocheter un amigurumi, le papier japonais offre une très bonne alternative. Si, si.

Comment? Et bien, c’est facile étant donné que le concept d’un « gurumi » tient juste au fait de rembourrer quelque chose, il suffit de découper une forme dans du papier japonais, assembler les 2 pièces avec quelques pints de couture et rembourrer l’assemblage. Et voilà un petit kami (papier) gurumi tout mignon :)

Le papier japonais est très résistant, on peut donc le coudre sans le déchirer. Et si vous n’avez pas de coton de rembourrage, utilisez des sacs en plastic comme je l’ai fait. Vous pouvez découper n’importe quelle forme dans le papier japonais et confectionner ainsi toutes sortes de personnages. Ca fait de très mignons porte-clefs aussi :)

Kamigurumi_3 Kamigurumi_2

 

 

Faire un koinobori

Le 5 mai, c’est Kodomo no hi au Japon, le jour des enfants. L’année dernière, j’avais fait une illustration en chiyogami. Cette année, je remets le couvert mais en faisant mon propre koinobori! Kodomo no hi me parle parce que je trouve ça un brin chouette qu’un pays puisse faire une fête officielle chômée pour célébrer les enfants. Continuer la lecture