Archives pour la catégorie L’atelier papier

La lumière révéle l’essence du papier

japanese paper candle holder

Je crois qu’il n’y a rien de mieux que de jouer avec la lumière pour sublimer un washi. Quand je trouve un washi, la première chose que je fais, c’est de le regarder en transparence.

Bien sûr, la texture du papier est visible de suite lorsqu’il est à plat, presque mort. Oui, mort. Car cette lumière cruellement projetée sur la matière, en écrase les aspérités, comble ses irrégularités, aseptise ses couleurs, unifie tout. Continuer la lecture

Idée DIY – Mini album photo de vacances

J’avais envie de prolonger les souvenirs de nos escapades estivales, la nostalgie de feuilleter des albums photo de vacances lors des jours froids de l’hiver. Certes, aujourd’hui, je partage mes instants sur internet, mais après tout, lorsque je prends des photos, je le fais surtout pour me garder des souvenirs bien personnels. Personne ne sait ce qu’il y a derrières mes clichés ;)

album photo instagram papier japonais Continuer la lecture

Photophores pour soirée d’été

N’oubliez pas le concours photo des 3 ans de Chiyogami touch
=> Participez en postant votre petit projet en papier japonais ici (clic sur le lien).

photophore_2

La transparence des certains papiers inspirent beaucoup pour la confection de luminaires. Et ce papier végétal, qui faisait partie de la KamiBako de Juin, m’a de suite inspirée l’idée de photophores pour le jardin. Et la lumière diffusée par des bougies chauffe-plat rend très bien. Pour illuminer nos soirées d’été en terasse qui arrivent, c’est parfait!

Pour faire ces photophores, j’ai d’abord confectionner les cercles, qui font fait de bande de corde en papier que j’ai trouvé dans les boutiques à 100yens. (Il faudra absolument que je vous parle des rayons DIY des 100yens shop japonais!!). Puis j’ai inséré le papier à l’intérieur des cercles. De cette façon, je n’ai pas eu les plis de mon 1er essai, pour lequel j’avais collé les bandes sur le papier puis fermé le cercle (le papier n’est plus tendu).

Je pense que vu la faible lueur des bougies chauffe-plat, un papier épais ne laissera pas passer la lunière. Donc, à vous de jouer avec les papiers que vous avez. Mais bien entendu, c’est avec du papier japonais que vous pouvez ce côté rustique qui va si bien dans un jardin ;)

Un peu de washi pour votre tea?

tea can chiyogami

Vraiment une idée toute simple pour revenir à l’utilisation la plus courante du chiyogami: pour habiller nos boîtes à thé! En descendant un jour dans le local à poubelle, j’ai trouvé toute une collection de boîte à thé Twinnigs vides. Et ça tombait bien, parce que j’ai tout un tas de thé qui s’entassaient en vrac dans le placard. Continuer la lecture