Hanabi au Japon (sensations fortes inside)

Aimez-vous les feux d’artifices? La lumière, les couleurs, le bruit surtout!?
Rien n’est plus représentatif de l’été au Japon que les hanabi 花火, les ‘fleurs de feu’ le feu en (forme de) fleur si l’on traduit les kanji. Ce terme ressemble d’ailleurs à hanami 花見 qui veut dire ‘regarder les fleurs’ et qui est l’évènement emblématique du printemps japonais. On porte ainsi ces fleurs estivales jusque sur les yukata que l’on revêt lors des hanabi!

Ainsi, les Japonais, qui aiment contempler et s’en mettre plein la vue, ont fait des feux d’artifices des événements de taille! Pratiquement chaque soir pendant tout le mois d’août, le ciel de s’embrase des lueurs des hanabi et du nord au sud du pays, les craquements des feux font plus de bruits qu’un gros orage d’été.

Car les feux d’artifices japonais sont des taikai 大会, des ‘grandes réunions’, auquels on donne aussi le sens de ‘compétition’. Des compétitions nationales de feux d’artifices, 全国花火競技大会 senkoku hanabi kyōgi taikai. Les chiffres des plus gros hanabi du pays sont impressionnants: jusqu’à 1h45 de spectacle, entre 15000 et 30000 (ville de Gifu) feux tirés, 150 000 à 700 000 (Tokyo) personnes qui viennent y assister.

Chaque ville rivalise en puissance et en couleurs pour thématiser son spectacle et choyer son public. Car, plus l’évènement attire de monde, plus il attire aussi les sponsors et…l’argent (les feux d’artifices coûtent cher). Mais qu’importe, on aime tous le faste (surtout lorsqu’il est gratuit!) et ça ne m’étonnerait pas que certains fassent chaque année des pèlerinages pour assiter aux plus gros feux d’artifices du pays.

Cette année, j’ai donc découvert les feux d’artifices à la japonaise. J’avoue que le plus grand que j’avais vu jusqu’alors était celui de la ville de Paris, je crois. Mais ici, ça n’a rien à voir. Ou plutôt si, il y a tellement à voir que c’en est hypnotique, surtout si l’on les voit de près. Le meilleur, ce sont les Japonais eux-mêmes. A chaque tir, on entend des « Ooh, sugoi! » (magnifique!) et des « Aah! Kirei!! » (joli!). L’ambiance très infantine qui règne donne vraiment sa dimension émotielle au spectacle.

Grâce à une amie japonaise et ses relations tentaculaires, nous avons pu assiter la semaine dernière au Biwako Hanabi Taikai les feux d’artifices du lac Biwa, un des plus gros hanabi du Kansai. On s’est donc retrouvé à Ostu (quelques km à l’est de Kyoto) sur une terrasse donnant sur le lac pour 1h plein champs sur les 35 000 tirs de feux grandioses qui se reflétaient sur les eaux du lac. Pour une première rencontre avec un hanabi, c’était époustouflant. J’avais des étoiles plein les yeux, et c’est l’opening qui m’a marqué le plus (avec des petites larmichettes eh!!). Malheureusement, c’était mon premier essai photographique de feu d’artifice, et c’était un peu raté ^_^’. Heureusement, l’iphone m’a dépannée et j’ai filmé quelques moments.

Le second hanabi auquel j’ai assité est celui de Uji au sud de Kyoto, le Ujigawa Hanabi Taikai. Tiré sur la rivière, c’est actuellement le préféré des habitants du Kansai (d’après le magazine Kansai Walker). Avant de m’y rendre, j’avais reperé les endroits les plus intéressants pour admirer au mieux le spectacle. Finalement, je me suis retrouvée à 50m du pas de tir et donc sous les feux lors du spectacle. Bien qu’on ai retrouvé certains des feux de Biwa, ça a été magique. Et tellement écrasant dans le finale que j’en ai crié (voir la fin de la vidéo des meilleurs moments du hanabi ^_^ Pardonnez mon langage de chartier aussi…).

Vous l’aurez compris, les hanabi du Japon sont très impressionnants. Vous pouvez obtenir toutes les infos sur tous les hanabi du Japon grâce au site Hanabi Walker plus ici qui a aussi son appli iphone (non, ça rigole pas!!). Je n’ai pourtant pas assisté au plus grand ni au plus majestueux, mais de ce que j’en ai goûté, j’en ressors toute chose!! Certains diront que ouais, bof, des feux d’artifices, mais je pense qu’il faut les voir pour…il faut les voir tout court!!

Je termine en rajoutant que les endroits d’où sont tirés les hanabi sont sûrement bien choisi pour rajouter au spectacle comme le montre les photo de l’Oeil du Tako, prises au grand torii de Miyajima (clic!). Vous voulez voir encore quelques belles bleues et rouges? Sur youtube, vous aurez un bon aperçu. Ma préférée est celle-ci: Nagaoka river Hanabi « Phoenix »

5 réflexions sur “ Hanabi au Japon (sensations fortes inside) ”

  1. tres joli !!!! Il y a quelques jours j’en ai vu aussi depuis mon balcon, meme si ils etaient relativement loin…
    Tu devais etre super bien placee !!!
    A chaque fois que je vais voir des 花火on se retrouve au milieu de la foule et on voit rien -_-‘
    Il y en a encore d’autres le 18 aout mais c’est a Kawanishi …

  2. Ah je ne connaissais pas cette tradition de « concours » de feux d’artifices! Mon Mr. rêve de partir découvrir le japon et c’est une bonne chose à savoir! Reste plus qu’à choisir entre le printemps et les feux d’artifices!
    Bises!

  3. Superbes couleurs – ça donne très envie mais du coup je sais plus si je dois venir au printemps ou en été…. ou alors j’arrive au printemps et je repars en automne !!!!!!

  4. C’est magnifique!
    J’en ai vu qu’un pendant les 3 semaines, mais le plus beau: celui de Tokyo le 18 Août je crois. Le plus grand du Japon, la quantité de personnes était impressionnante! et l’ambiance, géniale! Il a duré plus d’une heure, jamais vu ça!
    Je Veux Y Retourner !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *