La vallé de la Kiyotakigawa 清滝川

Bodai no taki

Pour reprendre avec un peu de rando, Sacha et moi avions décidé de faire une ballade au nord-est de Kyoto à Nakagawa (carte en lien) pour aller voir la 菩提ノ滝 Bodai no taki: la cascade du bodhi, puis le 沢ノ池 Sawa no ike: l’étang de Sawa. La journée s’annonçait chaude et donc une petite baignade dans une eau fraîche de cascade serait bienvenue.

Le village de Nakagawa

 

C’était sans compter sur les terribles pluies qu’il y a eu fin juillet, et qui ont apparement rendu impraticable le chemin de rando entre Nakagawa et Bodai no taki. Outre le fait que nous avons cherché pendant une 1h le début du trail dans Nakagawa, une pancarte indiquait que celui-ci était interdit et que des travaux de remise en état y avaient lieu. Bon…

Sanctuaire Hachiman gusha 八幡宮社

Nous avons donc choisi de prendre un autre chemin passant par le sud via la vallée Bishamon, comme indiqué sur la carte en lien ici, pour rejoindre Sawa no ike via le pont Bishamon 毘沙門橋 sur la route 162. En longeant la 162 depuis Nakgawa, nous avons dévié pour prendre le lit de la 清滝川 Kiyotakigawa (rivière de la cascade limpide) et faire notre pause déjeuner. Puis reprise de la ballade en suivant la rivière et retour sur la 162.

 

Bishamon tani

Arrivés au pont Bishamon, nous avons commencé ce qui semblait être le début du trail pour Sawa no ike. Mais bien vite le chemin est devenu dangeureux et s’est effacé malgré les balises, sans doute par les mêmes pluies torrentielles qui ont endommagé le trail de Bodai no taki. Cepedant le véritable chemin de rando commençait 200m en amont, nous avons donc rebroussé chemin pour le prendre. Mais lui aussi était impraticable et non entretenu, ce qui laissait présager qu’il serait aussi un peu dangereux.

Un peu dépité par tous ces échecs, nous avons décidé de reprendre le bus pour rentrer sur Kyoto mais celui-ci n’arrivant pas avant une demi-heure, nous avons commencé à marcher vers l’arrêt suivant, toujours le long de la route 162. Il y existe aussi un chemin de rando depuis Nakgawa et Takao qui est: la 162! C’est un chemin facile et peu intéressant car on marche sur une route de montagne sinueuse et avec un passage de voitures très important (danger!)

En redescendat vers l’arrête suivant au pont Meotobashi 夫婦橋, nous avons aperçu un chemin qui descendait vers la Kiyotakigawa et des chouettes endroits pour se baigner. Las de nos trail fails et de la chaleur, nous avons décidé d’y descendre et piquer une tête dans l’eau très fraîche de la rivière. Bien nous en a pris car c’était juste extra, et l’endroit vraiment tranquile. Après cette baignde recherchée toute la journée et amplement méritée, nous avons continué notre marché pendant 10 min jusqu’à arriver à Toga no O, l’arrêt où nous avons pris le bus pour Kyoto.

 

Drôle de poisson

Afin de vous donner envie de vous y rendre malgré notre épopée malchanceuse, je vous propose une petite rando qui compile tous les meilleurs endroits de notre journée: cliquez ici pour accéder au programme de randonnnée: dans la vallée de la Kiyotakigawa.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *