Le jour où je me suis réconciliée avec Tokyo

Tokyo et moi, ça a jamais été le grand amour. Je suis pas faite pour les mégalopôles comme elle et elle, elle a pas su me montrer le meilleure d’elle-même la première fois. Avant cette année, on s’y était rendu 2 fois. Le premier séjour a été ruiné par la pluie. Le second séjour était un peu mieux, mais on a traversé Ochanomizu à pied, depuis le parc du château. Pas terrible, mais mea culpa.

Donc depuis ce temps, je trouvais Tokyo pas très accueillante envers les nouveaux arrivants, et surtout pas à échelle humaine. Mais c’était avant. Ce week-end, on a remis le couvert. Et j’ai fait des efforts pour apprécier Tokyo. Et ça a payé! Est-ce que parce que j’appréhendais mieux la géographie de la ville? Parce que j’avais un GPS pour amadouer les rues? Parce que je me suis laissée griser par la foule?

Toujours est-il que sortir et rencontrer du monde, ne pas vouloir absolument tirer profit de son séjour et être préparée à l’immensité 3D de la ville aide beaucoup à voire Tokyo comme ce qu’elle est: une ville hédoniste. On mange, on boit, on consomme, on profite de la vie puisqu’on est à Tokyo! Je crois que c’est ce que j’ai fait. Et en plus, le temps était de la partie.

Qu’est-ce qu’on a fait là-bas? Où est-on allé? Et bien, pas des choses extraordinaires mais assez intéressantes pour 3 jours. Arrivée le vendredi soir, j’ai rejoint Sacha dans un bar à Nakameguro où lui et d’autres faisaient du networking. Puis on a mangé dans un Daruma, un restau qui fait du Gengis Khan, spécialité d’Hokkaïdo: du mouton à braiser à volonté!!

Le lendemain, visite d’Ueno qu’on connaissait déjà un peu, et déjeuner avec Ryoma dans une izakaya. J’en ai profité pour faire mes achats dans un magasin de kyudo. Ryoma nous a ensuite emmené à Asakusa. Mon souvenir de cet endroit, c’était du gris et de la pluie…Mais refaire l’aller bondée de touristes, une limonade dans une bouteille rigolotte à la main, c’était bien mieux. Sacha a trouvé ses karinto et Ryoma nous a payé des warabi mochi au macha.

Le dimanche a été plus tranquille puisqu’on s’est balladé de Shinjuku à Harajuku en passant par le parc Yoyogi. Un peu de verdure, ça nous a fait du bien :) Harajuku est toujours aussi jeune, populaire et populeuse. Mais malgré la foule d’une moyenne d’âge de -20ans, j’étais contente d’être là parce que j’y ai trouvé l’Evastore, où j’ai pu m’acheter la tasse vu sur le site :) Après retour à Kyoto. Il va s’en dire qu’on a aussi profité de ce week-end pour se goinfrer ^_^

Du coup, « Tokyo » résonne maintenant dans mes oreilles telle que tout le monde la voit. Une hyper-capitale qui fait envie, où l’on trouve tout ce que l’on veut (et même peut-être ce qu’on ne cherche pas). J’ai des nouvelles flèches, une tasse cool, des nouvelles connaissances. Je me suis réconcilliée avec Tokyo et même que je vais peut-être me surprendre à vouloir y retourner souvent.

PS: la photo « Caca », c’est chez Lush…Des goûts de chiotte, je dirais ^_^

Tokyo dans tous ses états architecturaux

Ramen chez Menya Musashi. J'en bave encore...

Ameyoko (Ueno)

Asakusa avec Ryoma

Je déteste cette rue -_-' (Takeshita dori, Harajuku)

L'Evastore Tokyo01 (Harajuku)

La brochette de copains qui attendent les copines devant un H&M (Harajuku)

7 réflexions sur “ Le jour où je me suis réconciliée avec Tokyo ”

  1. Je ne suis donc pas la seule à me reconcilier avec une ville, la dernière fois c’était NYC (http://alisonbing.free.fr/blog/index.php/2011/01/05/jai-envie-de-me-reconcilier-avec-new-york/) En tout cas j’ai adoré tokyo, beaucoup de foules oui, mais comme à paris finalement (oui suis une fille des villes ca aide) mais il y a quelque chose de magique dans toute cette techno, ces différences culturelles, trainer dans les rues d’harajuku <3 Contente de voir que finalement tu as su voir les points positifs.

    1. Oui ça aide, moi je le suis plus :( J’ai lu ton article (mais j’ai pas pu laisser un commentaire), mais je crois que je ne saurai pas/plus faire comme toi. J’aime bien être seule dans les grandes villes maintenant que j’ai un GPS, mais faut pas que ça dure trop longtemps.

    1. Ahah, mais nan, nan, faut pas que mon article te fasse peur!! C’est super Tokyo, mais il faut préparer un minimum si tu as des envies là-bas. Et surtou, faire gaffe à la météo -_-‘

  2. Merci pour ce blog très sympa sur lequel je suis tombée par hasard et pour cet article !
    Je rentre tout juste d’un fabuleux voyage chez toi (Tokyo-Kyoto-Nara) et je n’en suis pas encore remise ! Et te rejoins dans le club des fans du pays.
    Je te laisse découvrir la vision d’une néophyte comme moi ! http://www.solcito.fr/2012/06/solci-tokyo/

  3. Tokyo n’est pas ma ville favorite, probablement trop habituée à Osaka pour me sentir à l’aise rapidement à Tokyo !

    Pour ceux qui souhaitent visiter Tokyo dans la tranquillité, il faut y aller en fin d’année, beaucoup partent dans leurs familles, et Tokyo est alors…calme… (!!!). Et en repartir avant l’ouverture des soldes LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *