On est en train de chercher…

A louer un appart sur Osaka. Et oui, en septembre, nous faudra quitter Kyoto car mon université (là où je commence ma thèse) est trop loin pour un aller/retour quotidien. 3hà 3h30 par jour, j’ai beau adoré les trains de la Hankyu et commuté avec les Japonais, je tiens aussi à préserver ma santé pour éviter le burn out. Donc, direction Sugimoto cho, tout au sud d’Osaka.

Du coup, je rêve de chambre avec tatamis, de futon, de nouvelle déco, de jardinet sur le balcon, de shopping chez Ikea, de canapé et de console de jeu…Bref, un nouvel appart !

Chercher un appart en banlieue d’Osaka, c’est comment dire, de la rigolade…Des centaines d’offres, à des prix dérisoires. Et tout ça, sans qu’on est à prouvé qu’on gagne 3 fois le montant du loyer. Je dis ça parce qu’ayant cherché un appartment dans Paris, c’était le bagne. Ici, si tu dis que tu gagne 1500€ par mois avec ton propre business, on te croit sans te demander tes 3 dernières fiches de salaires ou ta déclaration de CA. Le seul hic, c’est qu’il faut parfois donné beaucoup d’argent au proprio, sans en revoir la couleur.

Captain Douo san et son conseil, au QG

On a un brief de mission lundi (encore une fois) avec Captain Douo san. Pour l’instant, le plus dur est de persuader Captain Douo san de nous fournir les éléments essentiels pour réussir notre mission: une liste et la carte des lieux à investiguer. Après ça, une négociation entre le QG et nous sera mise en place. Bien qu’un budget ait été discuté avec mon partenaire, nous restons flexibles sur certains points. Les négociations seront cependant fermes. Des représailles de la part du QG sont à prévoir. Debriefing en fin de mission.

Captain Douo san

Captain Douo san

 

3 réflexions sur “ On est en train de chercher… ”

  1. A Paris, dans Paris, je louais un 14/15m² pour 550€, et maintenant, à Osaka, Ishibashi (au nord), pour le meme prix, ma femme et moi avons un 55m² … c’est un véritable changement … fini le 8eme sans ascenceur, fini les toilettes sur le palier, fini les murs d’1 cm d’epaisseur qui me separe de mes deux voisines nymphomanes !

    Le seul hic effectivement, l’argent demandé par le proprio et l’agence, que nous ne reverrons pas à 80% et qui represente quand même 3 à 4 fois le loyer, la ou je n’avais presque rien payé en France :/

    Bonne chance !

    1. Merci, j’ai ma famille d’accueil à Ishibashi (dans le cas d’un programme d’échange culturel universitaire de Handai qui est pas loin). Sugimoto, c’est le même genre de banlieue. Moi aussi, j’ai été dégoûté de l’attitude des bailleurs à Paris. Je sais pas comment t’as fait pour tenir dans un 14m2 à 2? C’est chaud…
      Mais bon, maintenant, Paris est loin alors on s’en fiche! Du coup, on en profite ici pour se payer des loyers à 800€ le coeur léger! On fait quand même attention au reikin et au shikibiki (si y en a), parce que oui…ça fait mal à débourser d’un coup. Mais je me console en me disant que je trouverai un appart super clean et presque neuf à l’emménagement (cet argent n’est pas si ‘cadeau’ au final ;)

  2. Hm… j’ai rien compris à la partie Captain Douo san… j’ai loupé un épisode ou bien c’est une private joke entre japonisants ? ^^
    (j’attends toujours tes tentatives de trouvailles de prénoms :p j’ai déjà dit à Caro ce que c’était :D )
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *