Le washi

Vocabulaire japonais

Le washi 和紙, kezako?

Le kanji (idéogramme chinois passé dans le langage japonais) 和 se traduit par ‘harmonie’ ou ‘paix’ et par extension, ce qui est japonais. Par exemple, « cuisine japonaise » se traduit (en autre) washoku 和食. De même que wamono 和物, littéralement choses japonaises, désigne l’ensemble de poteries/ céramiques/ ustensiles de manufacture japonaise.

Le kanji 紙 est l’idéogramme qui traduit ‘papier’. Il se prononce kami, gami ou shi. 

Entre harmonie et fierté nationale

Le washi 和紙 se traduit donc par papier japonais, ou plus subtilement papier de manufacture japonaise. La distinction est importante car les Japonais sont très fiers de leur artisanat. Il existe d’ailleurs un titre honorifique au Japon, celui de « Trésor National vivant » qui désigne les artisants maître de leur art. C’est le cas de Ichibei Iwano, artisant papier qui vit dans la région de Echizen au Japon (voir la page dédiée au travail d’Ichibei Iwano par Yoshinao SUGIHARA).

La plupart des arts traditionnels japonais sont originaires de Chine. Mais arrivés sur le sol nippon, la technique, les gestes, les matériaux ont été retravaillés et aboutis, d’une manière propre à l’esprit de perfection japonais.

paper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *