Archives pour l'étiquette Japon

Dans ma tasse de thé, il n’y a que moi

Ca fait longtemps que j’avais pas papoté ici juste pour le plaisir ^_^ Ca manque un peu d’ailleurs sur ce blog, de parler de la pluie et du beau temps. En parlant de pluie justement, j’ai renoué avec le petit plaisir quotidien de…boire un thé! Quel est le rapport vous allez me dire? Ben, outre que le sujet est très à la mode en ce moment, c’est juste qu’en été au Japon, il fait très très chaud (surtout cette année, 35°C minimum tous les jours). Du coup, on court tous après des boissons fraîches et pas du tout après une tasse de thé fumante. Même pas le matin lorsqu’il fait déjà 27°C…Mais ce week-end, il a plu pendant 48h et les températures ont bien chuté! Ce qui fait qu’il faisait un peu frais les matins pluvieux, parfait pour boire du thé :) J’étais bien contente de renouer avec ce plaisir!

Continuer la lecture

Le washi Wakasa

photo_wakasa

J’ai passé un petit week-end dans le Fukui, au nord de Kyoto (voir les photo ici) . C’est dans cette même préfecture que se trouve Echizen, un des berceaux du papier japonais washi. Malheureusement, il n’était pas prévu de s’y rendre car nous allions profiter de la mer dans la baie de Wakasa. J’ai cependant bien cherché à trouver du papier là où nous nous arrêtions car Wakasa est aussi connue pour la fabrication de Wakasa washi (若狭和紙) ! C’était plutôt une découverte en fait. La seule adresse sur notre trajet que j’ai trouvée est celle du magasin de papier Ooe (和紙の店おおえ) à Obama (小浜). Il y a aussi la boutique-atelier Wakasa Washi no Ya à Higashi Obama où l’on peut s’essayer à la fabrication de washi.

Sur le site du magasin Ooe, vous pouvez voir comment est fabriqué le Wakasa washi. On peut aussi y lire que le washi de Wakasa est aussi ancien que l’époque Nara (8e s.) et qu’au 10e s., il servait de taxe. Puis à l’ère Edo (17e s.), le daimyo d’Obama a encouragé la production de kôzo et mistumata, ce qui a favorisé le développement et la production de papier japonais de Wakasa.

Durant l’ère Meiji (fin 19e s.), la production manufacturée à la main est passé au stade de production industrielle et au début de l’ère Showa (1930), il y avait environ 250 ateliers de production de washi. Mais à cause du changement des besoins de la société après la guerre, il ne reste plus que 4 ateliers à Nakanata (中名田, sur la commune d’Obama) aujourd’hui. En 1976, le papier japonais de Wakasa est désigné comme un art traditionnel.

photo 1 (22)

Dans le magasin Ooe, j’ai fait la rencontre de Koichi Ôe qui m’a expliqué que c’était le washi de Wakasa qui était utilisé pour faire les gigantesques lanternes d’Asakusa à Tokyo, les housses de rangement de kimono, les ombrelle japonaises (wagasa), les portes coulissantes fusuma et des paravents, et aussi comme support pour du papier de verre. C’est aussi ce papier qui est utilisé par le studio Chôrakuen à Kyoto pour être imprimé en katazome avec de joli motifs, pour les papiers yuzen et katazome des ateliers de Kyoto ! J’ai eu un déclic d’inspiration dans le magasin et je n’ai bien sûr pas manqué d’acheter du Wakasa washi, ainsi quelques autres papier yuzen.

photo 2 (22)

Ooe – 和紙の店 おおえ
9:30-18:00 tous les jours
Obama Sakai 64
917 0063 Obama city – Fukui prefecture

À Okayama, jardin & washi

20130610-175713.jpg

Pour mettre une touche de Japon sur ce blog, je vais vous montrer les quelques photos de mon petit séjour de 2 nuits à Okayama. Pendant ces 2 jours, j’ai visité pour la 2nde fois le Kōrakuen, l’un des 3 plus beaux jardins du Japon. Apparemment, le Kōrakuen d’aujourd’hui n’est pas très ancien (achevé il y a la fin du 19e), puis a beaucoup souffert de la WW2 mais a été restoré selon les plans originaux de la période Edo (17e). Continuer la lecture

Tedzukuri ichi, marché du fait-main à Kyoto

Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit d’articles sur Chiyogami touch, par faute de temps. J’avais quelque peu mis en pause toute mon activité autour du papier japonais. Mais cette semaine, j’ai participé au Tedzukuri ichi 手づくり市, un marché du fait-main. Ce marché est bien connu des habitants de Kyoto. Il se déroule tous les 15 du mois au temple Chion (知恩寺), au carrefour Hyakumanben 百万遍.
Continuer la lecture