Archives pour l'étiquette Katazome

Et si vous offriez du papier japonais pour Noël?

Je sais, Noël est encore loin, mais notez que Chiyogami touch sera en pause à partir du 10 novembre !! Et puis, je sais aussi que certains créateurs parmi vous ont besoin de réapprovisionner leur tiroirs en prévision des commandes de Noël.

Source: handmadebydeb.blogspot.com

Cela m’a aussi fait pensé à quelque chose de tout simple. Et si vous offriez du papier japonais pour Noël? Vous aimez le chiyogami, le katazome, le yuzen, le washi tout simplement, alors faites les découvrir à vos proches et amis. Surtout si vous connaissez des petites graines créatrices! Je vois le papier japonais comme un joli cadeau plein de couleurs et de fantaisie, en provenance directe au Japon!!

Je me souviens qu’au marché de Noël auquel j’avais participé, les motifs des papiers japonais se fondaient bien dans le décor déjà bien coloré des fêtes de fin d’année. Et je pense que les nombreux enfants qui s’attardaient devant le stand étaient bien amusés par toutes ces palettes chatoyantes ^_^

Du coup, je pense que la Washi Box (surtout celle de ce mois-ci avec 12 papiers au lieu de 10 !!) ferait un très joli cadeau :) Si vous êtes séduit-e par l’idée, 2 options ont été introduites lors de votre paiement:
1 – vous pouvez commander plusieurs Washi Box
washi box quantité

2- vous pouvez inclure un message qui sera imprimé et glissé dans la Washi Box que vous souhaitez offrir.
washi box message personnel

Alors pensez-y dès maintenant, vous pouvez commander cette Washi Box jusqu’au 12 novembre seulement!!

Voici les Canevas box !

Toujours envie de jouer avec mes papiers japonais, surtout en ce moment puisque j’ai l’occasion de faire le plein de couleur et de motifs! Je trouve que les boîtes un peu moroses avec leur décoration minimaliste et sans texture autre que le contact froid du métal…Autant les habiller de chiyogami! Et hop, je croise, j’entrecroise, au dessus, en dessous, pour faire des canevas de papier qui iront décorer les boîtes en fer que l’on ne jette plus!

Voici la page dédiée: キャンバス ボックス ‘Canevas box’

Mais attention, chaque boîte est unique, et demain (Mardi 14/03) elles seront sûrement achetées par des Japonais sur le marché « Tezukuri-ichi » auquel je participe. Si vous souhaitez en acheter une, vous pouvez la réserver en m’envoyant un message (Gmail.com ou Twitter: chiyogamitouch)

Washi et compagnie.

Y a pas que le chiyogami dans la vie, y a aussi le washi tout court! Après être resté des mois dans son enveloppe, l’autre jour, je me suis enfin décidée à utiliser le washi pour le cadeau d’anniversaire d’une amie. Ce sont deux feuilles de washi blanche et vert pomme achetées à la papeterie Kamiji Kakimoto (lire la page dédiée) l’année dernière.

Je ne sais pas pourquoi, je pensais que ce papier était trop précieux et, comme on ne va pas au Japon tous les 4 matins, si tu commences à mal découper ou mal plier ou mal faire avec ton washi, c’est du gâchi :( En plus, je m’étais mise l’idée en tête de réaliser un kakejiku (ou kakemono) qui demandait beaucoup de papier, mais surtout du savoir-faire que je n’ai pas (encore). Mais après 9 mois, j’ai finalement décidé de m’y mettre, et quand j’ai réouvert le paquet, je me suis dit « Mince, qu’est-ce que c’est beau quand-même! »

En effet, la feuilleblanche est d’un blanc pur, le washi est très fibreux, et on peut voir les longues fibres brillantes refléter la lumière. On sent vraiment qu’on a du papier de qualité entre les mains. Et là, t’as la pression qui monte encore plus, genre: « Euh..OK, maintenant, je le garde et le regarde ou je me décide à couper? » Ahaha, les Japonais font de l’artisanat qui se regarde uniquement…

Finalement, j’ai pris mon courage à deux mains, ma règle, un crayon. J’ai pris toutes les proportions voulues et j’ai coupé et encore coupé! Heureusement, ça c’est bien passé, mais le papier se découpe très mal au cutter, mieux vaut des ciseaux! Et puis oubliez la gomme: si on l’utilise, les fibres se détachent, ça peluche et le papier devient tout moche (en plus que le crayon s’est mal effacé). Il vaut mieux bien faire du premier coup.

Apparement, mon amie a aimé son cadeau: un petit tableau avec un moineau (iesuzume) sur une branche de cerisier du chemin des philosophes à Kyoto, et des vraies fleurs séchées de là-bas, très inspiré d’une photo qu’on avait prise lors de notre ballade.